Liste des produits pour le producteur : Domaine Frédéric Courtemanche

Chasseur et écologiste, Frédéric Courtemanche déploie ses convictions dans les vignes des environs de Saint-Martin-le-Beau.

Selon lui, on ne transige pas avec le respect de l'homme et de l'environnement.


Frédéric Courtemanche


12 rue d'Amboise
37270 St-Martin-le-Beau
Tel : 02 47 35 65 22
Frédéric Courtemanche en dégustation des vins Bio de Montlouis sur Loire en Touraine


Histoire


Tout commence dans les années 1900, avec son arrière grand-père Célestin Courtemanche qui débute la culture de la vigne en polyculture avec les céréales, d'autres cultures d’appoints ainsi que l’élevage d’animaux de ferme. A cette époque, les ventes de vin sont locales et on produit de "petits vins" de soif, le vin étant la boisson nationale.


Après la seconde guerre mondiale, son grand-père René Courtemanche développe le vignoble pour le porter à une dizaine d’hectares. Le commerce se développe grace au négoce et une petite clientèle locale. C'est le début des premières bouteilles en verre, du transport routier et de la mécanisation.


C’est en revenant de l’armée en 1962, que Pierre, son père, commence à travailler avec le grand-père et achète son premier tracteur avec lequel Frédéric prit difficilement ses premières leçons de conduite. A cette période, on s'intéresse à la qualité des vins, même si les vinifications restent simples.


Le début des années 1970 voit l’arrivée des premiers désherbants et produits chimiques avec lesquels on croit révolutionner la vie du vigneron. Ce sont des années folles, le vin se vend bien et on fait tout et un peu n’importe quoi. Pierre achète l’exploitation et la maison où va naître Frédéric.


En février 1990, de retour de l’armée, Frédéric loue deux hectares de vigne en fermage et travaille trois jours par semaine chez un collègue. Après deux années où son temps se partage entre l'aide familiale et le lycée viticole, il prend part à l’évolution de l’exploitation. C’est l’époque des conflits de générations et des certitudes mais deux années de ruine dues au gel (1991 et 1994) le ramènent vite à la raison et à la sagesse.


Aujourd’hui l’exploitation fait 7 hectares en Agriculture Biologique et le travail se fait toujours en famille. Depuis peu Valérie, la compagne de Frédéric, participe au développement de l'activité et surtout à sa commercialisation.


Philosophie


Frédéric Courtemanche est un écologiste convaincu. Il est engagé au sein d'un GIC (Groupement d'Intérêt Cynégétique) où l'on milite pour un équilibre entre les intérêts des terroirs, des hommes et du gibier. Frédéric gère son domaine viticole seul et reste optimiste, même si la météo a été très dure au printemps 2016. "On ne choisit pas de devenir vigneron si on baisse les bras quand la météo se fait difficile," philosophe Frédéric Courtemanche.


Production


Vins blancs A.O.C Montlouis tranquilles secs, demi-secs, moelleux, liquoreux et méthode traditionnelle (effervescents).


Actualités


Salon Vitiloire fin mai
Marché de Candé en octobre


Lieux de vente


A la cave sur rendez-vous


Frédéric Courtemanche laboure sa vigne Bio à Montlouis sur Loire en Touraine Raisin Bio en vendanges tardives pour vin moelleux à Montlouis sur Loire en Touraine
Résultats 1 - 3 sur 3.
Résultats 1 - 3 sur 3.